maillots posidonie.jpg

DANS LES MAILLES DU FILET

LA DAME DE HAUTE MER

Une aventure écolo industrielle toulonnaise, voilà qui a de quoi piquer la curiosité, et donner envie de s’y pencher avec un vif intérêt.

J’ai reçu Lauren PUECH à la permanence parlementaire, afin de découvrir son projet novateur, ambitieux, et, qui plus est, écologique. Il s’appelle POSIDONIE. 

 

Le constat est le suivant : 55% de la pollution mondiale des océans est constituée de filets de pêche abandonnés. 

 

La jeune femme a l’idée de récupérer cette matière première, de la faire transformer, et de créer avec ce tissu, des maillots de bain (magnifiques).

Un bel exemple d’innovation, pour des maillots dont 100% de la chaîne de production est européenne.

Cela s’appelle de l’économie circulaire. Quand on voit le résultat, on est en prime sur un produit que l’on qualifierait volontiers de chic et abordable .

C’est à mon sens un modèle économique vertueux à valoriser et à accompagner. 

Et, au-delà de toutes ces données rationnelles, l’équipe au grand complet a eu un vrai coup de cœur pour ce projet, et pour la jeune femme innovante et sympathique qui le porte.

On sait déjà, d’instinct, que cette aventure sera un succès